Convoyeur

Souvent stratégique, impliquant parfois des changements sociaux, l’intégration d’un nouveau convoyeur (ou système de convoyage ou système transitique) est une mission aux conséquences importantes. Cet article offre quelques principes généraux maximisant les chances de réussite de l’installation d’un convoyeur . Convoyeur, transporteur à bande, système de convoyage, transitique, manutention continue : un vocabulaire varié pour une même signification. Il s’agit, en mécanisant des flux physiques, de tendre vers des objectifs de productivité et d’amélioration de conditions de travail.

1) Lister et prioriser les objectifs de l’installation d’un convoyeur :

Pourquoi souhaite-t-on ce nouvel ensemble de convoyeurs ? Augmentation des capacités de production, diminution des délais, réduction de la masse salariale, flexibilité de production, amélioration des conditions de travail, de la sécurité, rajeunissement de l’image technologique de l’outil de production, …. Les objectifs sont souvent variés et simultanés : il convient de les identifier et de les prioriser. Leur prise en compte par le partenaire chargé de la réalisation des convoyeurs est un élément clé de la réussite du projet.

 

2) Utiliser une approche systémique :

Convoyeur

Englober l’environnement du système. Impliquer les différents intervenants du projet (futurs utilisateurs du convoyeur bien sûr, mais également les services techniques de maintenance, de méthodes, des système d’informations, …) ainsi que les « stakeholders » (acteurs internes ou externes qui seront parties prenantes, directement ou indirectement, de l’investissement (clients, fournisseurs, syndicats, CHSCT, ….). Voir la grille de Mitchell pour plus d’info sur les stakeholders.

Lors de cette étape, il est crucial de se projeter dans le futur, en au moins 2 échéances distinctes, afin d’intégrer les contraintes flexibilité pour que le système soit évolutif. Notamment lorsqu’il s’agira de spécifier les caractéristiques des charges transportées sur les convoyeurs, des cadences et des capacités de stockage. La flexibilité des flux du convoyeur doit être une règle d’or. Réussir son système de convoyeurs : l’implication des stakeholders est nécessaire….

 

3) Formaliser l’analyse des processus actuels ainsi que les processus futurs :

Des grilles d’analyse de processus seront utilisées (voir notre prochain article sur l’analyse des processus).

Notamment pour formaliser le processus actuel et surtout futur du convoyeur

4) Réaliser les spécifications techniques des équipements en analysant les composantes :

convoyeur

  • mécaniques (technologies des convoyeurs utilisées : convoyeur à bande, convoyeur à rouleaux , …)
  • d’automatismes (description du fonctionnement, des modes de marches et d’arrêts, supervision,…)
  • informatique dans le cas où un dialogue avec le système informatique central est nécessaire
  • Les spécifications techniques du système de convoyeurs devront intégrer la définition des modes de marches et d’arrêts

 

 

5) Définir le cahier des charges pour le choix du fabricant de convoyeurs

Reprend les spécifications techniques du convoyeur , complétées des prestations attendues avant livraison (simulation des flux, modélisation 3D,…), pendant la réalisation (tests, réception usine,…) et après livraisons (installation, assistance au démarrage en production, formation, contrat d’entretien, plan d’évolution).

 

6) Choisir son partenaire :

Optez plutôt pour un constructeur de convoyeurs qu’un revendeur. Vous pourrez ainsi bénéficier – sans perte en ligne- de toute son expertise technique. Exigez des produits reconditionnables pour une évolution plus douce.

 

7) Fixer des jalons lors du processus de conception, de réalisation et d’exploitation du convoyeur

Voici les jalons qui sont généralement indispensables :

  • validation d’un modèle 3D de l’installation
  • tests de bon fonctionnement avec les échantillons des produits des clients
  • test en usine avant expédition
  • recette sur site
  • feed back après 1 mois d’utilisation

 

8) Garder le contact avec son partenaire

Il est judicieux de garder contact avec le fabricant de convoyeurs pour bénéficier des progrès techniques et faire évoluer son installation.

Le fabricant de convoyeurs est un partenaire qu’il convient d’impliquer également après la mise en service afin de bénéficier des gaps technologiques.

Grâce à cette méthode, vous avez maintenant toutes les clés en main pour installer votre convoyeur comme il se doit et gérer sa présence sur la durée.