Comment déterminer un convoyeur à rouleaux ? 

Choisir un convoyeur à rouleaux n’est pas chose ardue ou compliquée. 

Encore faut il connaître quelques règles élémentaires,  règles que cet article à la prétention de vous indiquer.

124-2491_IMG

 

 

a) L’objet à transporter :

Il faut d’abord caractériser l’objet que l’on souhaite transporter : dimensions mini et maxi, masse, sens de transport,  type d’objet.
Le convoyeur à rouleaux ne peut transporter que les objets à fond plat et rigide. Dans le cas contraire, utilisez un convoyeur à bande. Voir notre article de détermination de convoyeur à bande.

 

b) L’entr’axe des rouleaux (le pas):

L’objet à transporter doit toujours être supporté par trois rouleaux au minimum. L’entr’axe des rouleaux (le pas) dépend donc de la longueur minimale de l’objet dans son sens de transport.
Pas = longueur mini de l’objet dans le sens de transport x 0.3
Exemple :
500 mm x 0.3 = 150 mm
 
IMG_6663
 
 

c) La largeur utile des rouleaux:

 
Choisir des rouleaux d’environ 50 à 100 mm plus large que l’objet à transporter.
Exemple: si votre objet à transporter mesure 450 mm de large, optez pour une largeur utile de 500 mm minimum pour votre convoyeur à rouleaux. 
 

d) La résistance des rouleaux:

Selon la charge appliquée sur chaque rouleau, on choisira le matériau approprié (PVC, acier), le diamètre du tube (22, 40, 50, 60 ou 89 mm) et le diamètre de l’axe (6, 10, 12, 15 ou 20 mm).
 

e) L’ambiance de travail:

Différents choix possible de matériaux en fonction de l’environnement de travail :

PVC ou acier pour ambiance classique
PVC ou inox pour lavage fréquent (application agro-alimentaire par exemple)

Pour les ambiances particulièrement poussiéreuses, choisir des roulements à billes avec joints d’étanchéité.

inox

f) Convoyeur à rouleaux libres, gravitaires ou motorisés:

Convoyeur à rouleaux libres : des rouleaux non motorisés sont placés sur un convoyeur horizontal : l’opérateur doit pousser l’objet pour qu’il avance

Convoyeur à rouleaux gravitaires : des rouleaux non motorisés sont placés sur un convoyeur avec une pente descendante : l’objet avance tout seul si la pente est suffisante. Voir l’article de détermination de pente d’un convoyeur à rouleaux gravitaires.
Convoyeur à rouleaux motorisés : voir un exemple de convoyeur à rouleaux motorisés.
 

 g) Transport simple ou accumulation ?

Selon la fonction souhaitée,  un convoyeur accumulateur pourra être préféré à un convoyeur à rouleaux classique. Les rouleaux se débrayeront automatiquement en cas d’accumulation (stockage).

L’utilisateur devra donc bien caractériser son application mais également ses évolutions possibles pour déterminer correctement son convoyeur à rouleaux. Pour plus d’information,  se reporter à notre guide de sélection.