Comment déterminer un convoyeur à bande ? 

Pour sélectionner correctement un convoyeur à bande, l’utilisateur devra répondre à plusieurs interrogations. Cet article assiste le lecteur pour trouver les réponses. 

Des informations complémentaires lui permettront de juger de la pertinences des solutions techniques par rapport à son application.  

La détermination d’un convoyeur à bande requiert la caractérisation de plusieurs paramètres. 

 

1)     L’objet à transporter :    

bandeContrairement au convoyeur à rouleaux qui exige un objet à fond plat et rigide, le convoyeur à bande peut transporter tous types de charges, unitaires ou en vrac.
Pour ce dernier cas, l’utilisation d’une bande « à bords de contenance » est recommandée pour éviter toute propagation du matériaux en vrac sous la bande (colmatage du tambour de commande)
 
 
 
 
 
 
 

2)     La largeur utile de la bande:

Les bandes en PVC, économiques, présentent des propriétés de résistance mécanique et thermiques limitées (maxi 60°C).
Pour le transport de charges unitaires (cartons, bacs, sacs, bouteilles,…), il convient d’utiliser une bande de largeur supérieure d’environ 100 mm à la largeur de la charge à transporter.
 

3)      Le type de bande:

 
Matériaux : Les bandes en polyuréthane (PU) ont de meilleures caractéristiques mécaniques et thermiques (maxi 80°C).
Il existe des bandes spéciales résistant à des températures jusqu’à 270°C.
Nota : il existe aussi un autre type de convoyeur à bande dit « à bande modulaire ». Il s’agit en fait de convoyeurs à chaîne (rigide et dentée sur sa face inférieure, elle s’engrène dans des pignons en plastique) où la puissance est transmise par obstacle et non par adhérence. Les bandes modulaires sont en matière plastique rigide (PP ou POM) et sont particulièrement adaptés à l’accumulation (voir des exemples de convoyeurs de ce type) ou dans les environnements à lavage à grandes eaux.
 
Textures : il existe différents types de textures : 
  • lisse : pour les applications standards
  • rugueuse : pour les pentes maxi de 20°
  • à tasseaux : pour les pentes supérieure 
  • glissantes : pour l’accumulation de charges très légères (cartons vides,…)

 bande-pour-convoyeur-a-bande

4)     La position du groupe de motorisation:

 La bande sera généralement tirée (le moteur sera placé en sortie de convoyeur). Le montage en bande poussée est possible pour les faibles charges et les faibles longueur : on préfèrera l’emploi d’une bande plus épaisse et rigide dans ce cas.

Pour les convoyeurs de grande longueur (>10m),  le moteur sera placée en position centrale de sorte à bénéficier d’une plus grande course de tension de bande. 
C’est aussi obligatoire lorsque l’appareil est placé entre 2 machines immuables et que sa longueur doit rester fixe dans le temps,  indépendante de la tension de la bande.

5)     Transport simple ou accumulation ?

L’accumulation avec contact entre produits est en règle générale peu conseillée sur un convoyeur à bande : le frottement des objets sur la bande génère une usure. Ce cas d’emploi est réservé aux charges très légères sur bandes glissantes.
L’accumulation sans contact est -par contre- une application typique des convoyeurs à bande grâce à l’emploi de modules de convoyage indépendants et intégrant chacun sa propre motorisation

Conclusion :

L’utilisateur devra donc bien caractériser son application mais également ses évolutions possibles pour déterminer correctement son convoyeur à bande. Pour plus d’information,  se reporter à notre gamme de convoyeurs à bande.